La dorade royale ou daurade !

La dorade royale ou daurade !

La dorade royale, Sparus aurata, appartient à la famille des sparidés au même titre que les sars, pageots ou dentés. La répartition géographique de la dorade royale s’étend de la mer Noire jusqu’au nord des îles Britanniques en passant par la Méditerranée mais également par les eaux sénégalaises. La dorade royale est facilement reconnaissable par la présence d’une barre dorée entre ses yeux. Cette espèce est pêchée au chalut pélagique, au chalut de fond et à la ligne par les amateurs, néanmoins la majorité des stocks vendus est issue de l’élevage réalisé en mer Méditerranée.

Les dorades royales sont des poissons supportant de grandes variations de salinité, les jeunes vivent souvent dans des eaux saumâtres situées dans des étangs ou bassins (comme l’étang de Thau ou le bassin d’Arcachon).

Les adultes privilégient les fonds sableux avec la présence de roches et algues.

Il s’agit d’une espèce hermaphrodite protandrique, c’est-à-dire qu’elle est d’abord mâle puis deviendra femelle vers ses 3 ans. La reproduction se déroule de novembre à décembre en Méditerranée et en avril et mai dans le Golfe de Gascogne.

Espèce phare de la Méditerranée, la dorade royale est très estimée pour sa chair et peut être cuisinée crue ou cuite. Toutefois, si vous la consommez crue, nous vous conseillons de suivre les règles d’hygiène pour éviter tout risque de parasitisme.

Mr.Goodfish recommande la dorade royale sauvage avec une taille minimale de 33 cm pour celle pêchée en Mer Méditerranée. N’hésitez pas à aller sur notre site pour en savoir plus.