Le pigeonneau fermier du Poitou BBC : met royal, sain et gouteux

Le pigeonneau fermier du Poitou BBC :  met royal, sain et gouteux

Pour la reprise d’activité, la maison Masse vous parle d’un de ses produits coup de cœur sur lequel vous n’aurez aucun risque de rupture. Vous pouvez le mettre à votre carte en toute confiance.
Mets royal, source de créativité, bon pour la santé et pour la planète
Que demandez de plus !

À vos recettes.

Des atouts à tous les niveaux

Qualité exceptionnelle : les oisillons élevés au lait de jabot développe une chair très maigre, pauvre en cholestérol, riche en fer et forte en dopamine avec de plus un excellent rapport Omega 6/Omega 3. Les oiseaux étouffés, et non pas saignés, présentent une chair plus rouge et savoureuse, tendre et fondante et une présentation soignée.

Fermier : élevés dans de petites exploitations familiales où le confort des oiseaux est optimisé (propreté des locaux et des matériaux pour le nid, aération constante, eau fraiche en abondance). Tous les facteurs de stress sont éliminés. La production est en parfaite harmonie avec le rythme de la nature.

IGP  (Indication Géographique de Provenance) Au cœur du Poitou, région reconnue pour son climat tempéré (pas trop chaud en été, pas trop froid en hiver, bonne luminosité). A noté sur votre carte !

BBC (Bleu Blanc Cœur) : Une vraie filière nutrition reconnue, la démarche BBC est un concept d’agriculture à vocation santé et respectueuse de l’environnement. Elle fédère autour de l’association Bleu-Blanc-Cœur tous les acteurs de la chaîne alimentaire, du producteur au consommateur, de l’œuf au produit fini. La maison Masse s’est engagé dans la démarche Bleu Blanc Cœur en adhérant à l’association.

À la carte : plus gouteuse que les autres volailles, cette viande a un goût moins prononcé que le gibier. Le pigeonneau peut être présenté rôti, grillé, en papillote, farci…

À savoir

La situation a été particulièrement tendue pour les éleveurs de pigeonneaux avec la fermeture des belles tables.
La production n’a pu être arrêté, car elle est en parfaite harmonie avec le rythme de vie des pigeonneaux, en effet : 

  • La production uniquement réglée par la nature s’étale toute l’année, avec une hausse de mai à octobre. Les couples se forment vers l’âge de 6/9 mois et la légende dit qu’ils restent fidèles à vie. Ils se reproduisent pendant 5 à 8 ans. Ils élèveront en moyenne 14 pigeonneaux par an.
  • C’est le couple parental, qui dès les premiers jours, nourris le pigeonneau avec le « lait de jabot »‘ exclusivement. Ce « lait » très riche (protéines, oligo-éléments, sels minéraux) est produit par le mâle et la femelle et permet à l’oisillon de doubler sa masse en 48 heures. Ensuite, les parents régurgitent des graines (maïs, protéagineux) jusqu’au sevrage. L’homme ne peut pas intervenir dans ces étapes ce qui explique pourquoi, l’élevage est avant tout artisanal.

Recette de Elie Trumeau : Pigeonneau au foie gras, mitonnée de légumes verde, morilles farcies et écrevisse de lac
Toute la recette sur www.maison-masse.com