Trophée Masse à Lyon : Paul Marcon lauréat … que d’étoiles à l’Institut Paul Bocuse !

Trophée Masse à Lyon : Paul Marcon lauréat … que d’étoiles à l’Institut Paul Bocuse !

Un podium brillant !
Paul Marcon du restaurant Prairial 1* à Lyon 1er s’est démarqué à la fois sur les amuse-bouche (spirale de céleri au foie gras, fraise et rhubarbe  – dentelle de maïs, foie gras poêlé aigre-doux – et mont-Blanc au foie gras, thé et sureau) et sur le plat chaud qui associait morilles et asperges au pigeonneau et foie gras.

Margaux Moisière, deuxième, de l’O des Vignes 1* à Fuissé a excellé avec son pigeon en textures, foie gras poêlé, artichaut farci, zita et radis grillé, jus de pigeon.
Et Benjamin Jullien, troisième, a ravi son chef Philippe Augé de l’Hostellerie Levernois 1*, pour ce premier concours.

Lors du briefing, Patrick Henriroux avait insisté auprès de ces jeunes pour qu’ils prennent du plaisir, « qu’ils lâchent les chevaux », qu’ils donnent du signe et du sens à leur cuisine en privilégiant le goût. Le concours était lancé !
Lors de la remise des prix, Dominique Giraudier, directeur de l’Institut Paul Bocuse rappelait aux candidats que « Pour ce rendez-vous des jeunes talents de demain, être présent ce soir est déjà une victoire ».

18 étoiles et 4 MOF pour un jury d’exception
Patrick Henriroux, président de la sélection, a voulu un jury éclectique, représentatif de toute la région, des différents métiers du traiteur au restaurateur, réunissant plusieurs tendances culinaires de la classique à la plus contemporaine. Ainsi 18 étoiles étaient réunies, accompagnées de 4 MOF, dont Alain Le Cossec, directeur technique du jury, pour cette remise des prix presque familiale.

Vrai moment de partage familial
Au fil des années, ce Trophée est devenu une grande famille. Trophée crée par Christiane Masse il y a presque 30 ans, maman de Frédéric, elle était présente pour l’occasion au restaurant Saisons. Les lauréats des précédentes éditions tel que Tom Meyer 13ème édition, Maison Pic, reviennent en voisin. Les anciens président, Alain Alexanian (8ème édition) et Régis Marcon (14ème édition) se joignent avec plaisir à ces retrouvailles. Régis Marcon ne manque jamais de souligner le courage de ces jeunes talents qui s’engagent et osent se présenter devant leurs pairs.

Dans toutes les familles, les histoires se colportent et Patrick Henriroux sait mieux que quiconque partager ses talents de conteur :
« Un jour, Pierre Troisgros et Paul Bocuse viennent déjeuner à la Pyramide. Et Pierre insiste pour que j’écoute attentivement et le répète à plusieurs reprises avant d’arriver à ses fins : c’est très dur d’être le fils de quelqu’un (Patrick Henriroux héritier spirituel de Fernand Point). Pour être le fils de quelqu’un, il faut être aussi bon, voire même meilleur que le père. Mais pour être meilleur que le père, tu devras tuer l’âme de ton père. »

D’ici la finale, en janvier 2020 sur le salon Food’In Sud, les places de lauréat Grand Ouest et Grand Sud sont encore à pourvoir !
• Sélection Grand Ouest à Nantes le 21 octobre sur le salon Serbotel – Mathieu Guibert, Anne de Bretagne 2*, président du jury
• Sélection Grand Sud avec Christophe Bacquié 3* MOF.

Les inscriptions sont ouvertes, envoyez vos dossiers à sabinemasse@maison-masse.com et carolebourdenet@maison-masse.com

Retrouvez toutes les recettes des Trophées sur www.maison-masse.com
Crédit Photos : Thierry Vallier Masse Lyon2019