Actualité européenne de ces dernières semaines

Actualité européenne de ces dernières semaines

La Commission européenne a lancé une période de consultation publique ouverte aux parties prenantes sur le réexamen de la politique de promotion des produits agricoles européens à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne. Cette période de consultation, ouverte le 31 mars 2021, se termine au 23 juin 2021.

Il s’agit de la deuxième étape de la consultation publique sur le réexamen de la politique de promotion des produits agricoles européens. Pour rappel, la première phase avait été lancée par la Commission en février 2021, close au début du mois de mars 2021, et concernait l’analyse d’impact initiale de la Commission (disponible sur cette page, en anglais uniquement). L’ensemble des contributions réalisées est disponible sur cette page.

Il s’agit désormais pour les parties prenantes de répondre à un questionnaire en ligne. Euro-Toques International pourrait ainsi répondre à ce questionnaire.

Pour rappel, dans le contexte de la stratégie De la ferme à la fourchette, la Commission européenne souhaite que la nouvelle politique de promotion européenne soit conforme aux objectifs du Pacte Vert pour l’Europe (« Green Deal »). Elle envisage ainsi de réviser le règlement 1144/2014 adopté en 2014, « relatif à des actions d’information et de promotion concernant les produits agricoles réalisées sur le marché intérieur et dans les pays tiers ».

À la suite de la consultation publique, la Commission européenne va publier une étude d’impact à la fin 2021, puis présenter une proposition législative au 1er trimestre 2022.

À noter que dans un tweet publié le 10 avril 2021, le commissaire européen à l’Agriculture Janusz Wojciechowski souligne qu’il y a « de plus en plus de spéculations » sur une possible exclusion de la viande de la politique de promotion européenne. En effet, plusieurs parties prenantes ont récemment demandé à la Commission européenne de ne plus financer de campagnes de publicité pour la viande ou les produits laitiers. Dans son tweet, le commissaire européen reste plutôt vague dans ses propos, indiquant que la révision de la politique de promotion des produits agricoles en est encore à un « stade précoce » et qu’aucune conclusion ne peut être tirée pour l’instant. Le commissaire précise que pour la viande, la révision de la politique de promotion doit se concentrer sur la manière dont l’UE peut utiliser son programme de promotion pour soutenir des méthodes de production animale plus durables.

Logo Euralia